agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

epic Portails : www - étudiants - personnels epic

Vous êtes ici : fr > Espace doctorants > Rencontres doctorales > Rencontres doctorales 2008 > Rencontres doctorales 2008

Rencontres doctorales 2008

 

La question de la transmission est susceptible de fédérer des questionnements dans les trois champs disciplinaires de notre Ecole doctorale EPIC : Education, Psychologie, Information et Communication. Mais, posée seule, elle s'avère trop large pour spécifier des problématiques pertinentes. D'où l'idée de la confronter à une autre notion, l'engagement.

 

Cette notion d'engagement peut s'entendre dans de multiples acceptions : personnel (on songera notamment à l'analyse sartrienne de l'engagement en situation), familial, professionnel, politique, syndical ou dans toute forme de collectif ... La transmission, quant à elle, peut être explicite et revendiquée comme telle, consciente, implicite et/ou inconsciente, passer par le canal de la voix, des gestes, du corps, utiliser des canaux plus ou moins sophistiqués (médiations de diverse nature), etc. Il ne s'agit évidemment là que d'esquisses de caractérisation des deux notions mises en rapport, et chaque chercheur sera amené à préciser l'usage conceptuel qu'il en fait.

 

Les doctorants sont invités à présenter des communications qui articulent la thématique de la transmission et de l'engagement sur la base de leur travail de thèse (en fonction de son état d'avancement) et de leur domaine spécifique de recherche :

 

? Dans le champ des Sciences de l'Education, une manière de formuler des questions pourrait prendre la forme suivante. La transmission pouvant s'inscrire dans un processus d'héritage ou relever de la construction rigoureuse de savoirs, comment, selon quelles modalités, l'éducateur s'engage-t-il dans cette fonction de transmission, s'il accepte encore aujourd'hui de se reconnaître dans ce terme ? Comment les politiques d'éducation prétendent-elles organiser (via la formation) ce rapport à l'engagement de l'éducateur ou de l'enseignant ? Quelle part est-elle (doit-elle être) faite à l'engagement militant dans la promotion de certaines pédagogies ? etc.

 

? La notion de transmission trouve un écho dans de nombreux concepts de la psychologie, et peut s'entendre dans ses différents champs. D'autre part, le chercheur, engagé sur un objet de recherche spécifique à son champ disciplinaire, n'est-il pas, tout au long de son parcours, en position de transmettre ?

 

? Dans la perspective des Sciences de l'Information et de la Communication plusieurs pistes sont également envisageables : par exemple, dans quelle mesure la transmission de l'information entre-t-elle en tension avec un engagement du journaliste ? L'émergence des nouvelles pratiques de communication (Web 2.0...), en multipliant les lieux de production des discours et les possibilités d'intervention des citoyens, vient-elle redéfinir cette tension ?

 

mise à jour le 4 avril 2016


Université Lumière Lyon 2